Promotion de l'accouchement assisté interculturel dans le cadre de la politique publique de santé familiale communautaire interculturelle dans deux communes interandines quechuas, Bolivie

Le projet a pour objectif de réduire le taux de mortalité maternelle et infantile dans deux communes interandines quechuas (Vila Vila et Alalay) du département de Cochabamba, en Bolivie. L'association bénéficie de la collaboration du partenaire local bolivien Aynisuyu.


CONTEXTE
La population de la zone d'intervention du projet est intégralement composée d'indigènes-paysans quechuas (femmes, hommes et enfants) qui vivent dans la zone rurale de l'une des régions les plus pauvres de Bolivie, le Cône sud de Cochabamba. La population totale des deux communes s'élève à 8.946 habitants répartis en 62 communautés et 2.236 familles.

En 2011, la mortalité maternelle atteignait les 160 décès pour 100.000 naissances vivantes (moyenne nationale bolivienne), tandis que ce chiffre était de 188 dans le département de Cochabamba, la région rurale où la couverture d'accouchements assistés est la plus faible (33% à Alalay et 47% à Vila Vila).

PROJET
Dans le cadre de la politique publique de santé familiale communautaire interculturelle (SAFCI), le projet cherche à encourager l'accouchement assisté interculturel dans les deux communes mentionnées et mettra donc en œuvre les activités suivantes:

  • Ateliers réalisés avec des organisations de femmes sur l'identification des barrières et la construction de propositions
  • Ateliers de formation des autorités communales de santé et ateliers d'accompagnement dans l'exercice de leurs fonctions
  • Ateliers de formation du personnel de santé sur les principes d'interculturalité lors des soins dispensés pendant l'accouchement
  • Échange d'expériences dans la mise en œuvre de l'accouchement interculturel
  • Accompagnement de sages-femmes traditionnelles pour leur agrément auprès du ministère et leur influence dans la commune en vue de leur intégration dans les centres de santé
  • Équipement de salles d'accouchement pour leur adaptation interculturelle
  • Dynamisation des Conseils municipaux sur la santé en tant qu'espaces de délibération et d'influence multi-parties (commune, secteur de la santé et société civile), et accompagnement des femmes pour leur prise d'influence sur l'institutionnalisation de l'accouchement interculturel avec attribution de ressources publiques

Ces différentes actions cherchent à réduire le taux élevé de mortalité maternelle et infantile prévalente dans les communes d'intervention du projet grâce au renforcement des capacités organisationnelles et communautaires, ainsi qu'à la consolidation du secteur de la santé publique pour l'intégration de l'interculturalité dans les soins dispensés pendant l'accouchement. Pour finir, le renforcement des espaces municipaux de délibération, de concertation, de suivi et de responsabilisation permettra aux femmes de faire entendre leurs demandes dans les budgets publics municipaux.

BÉNÉFICIAIRES
Les bénéficiaires directs du projet sont constitués de 4.022 femmes en âge de procréer. Par ailleurs, un travail sera directement effectué auprès de 1.630 personnes (habitants ordinaires, secrétaires communaux de la santé, personnel médical et sanitaire, et personnel technique des deux communes).

Les bénéficiaires indirects sont quant à eux composés de 8.946 personnes, soit le nombre total d'habitants des deux communes.