La prévention, le diagnostic et les soins intégraux des ITS, VIH et infections opportunistes dans les populations vulnérables d'Escuintla, au Guatemala

La Fondation Sida i Societat, avec l'hôpital national d'Escuintla, mettra en place le projet « La prévention, le diagnostic et les soins intégraux des ITS, VIH et infections opportunistes dans les populations vulnérables d'Escuintla, au Guatemala ». L'objectif du projet est d'améliorer l'attention et la coordination des différents services de l'hôpital impliqués. Les résultats attendus : disposer d'un espace approprié de laboratoire pour le diagnostic des ITS, VIH et autres infections, et obtenir un meilleur système pour l'enregistrement des données.


CONTEXTE

Au Guatemala, 87 252 personnes vivent avec le VIH, ce qui représente 0,08% de la population adulte et on estime 8 908 nouvelles infections par an, le Guatemala étant l'un des pays d'Amérique centrale avec la plus grande prévalence. Le VIH est transmis dans la région, principalement au travers des relations sexuelles. 83% des infections sont contractées dans le couloir inter-frontière, où se trouve le Département d' Escuintla. Plus de 50% de la population d'Escuintla vit dans une situation de pauvreté et 15% en pauvreté extrême.

PROJET

Les principales activités du projet se centrent sur l'amélioration de l'assistance et la coordination des différents services de l'hôpital national d'Escuintla au travers de : la formation des fournisseurs de santé de l'Unité d'assistance intégrale (UAI), la clinique Barcelona et la Fondation Sida i Societat (FSIS) en communication et coordination intégrée ; l'élaboration d'un protocole pour standardiser le processus de référence et contre-référence des patients et utilisateurs de l'hôpital ; la réalisation d'analyses épidémiologiques à partir des bases de données des résultats intégrés dans la clinique Barcelona et l'UAI ; l'approvisionnement en intrants cliniques et équipement d'un espace pour les ateliers.

Le projet centre également son activité sur le laboratoire au travers des différentes activités de la clinique de l'UAI et la clinique Barcelona d'Escuintla, concrètement, la rénovation et l'aménagement d'un espace de laboratoire ainsi que son équipement pour le diagnostic approprié des ITS, en particulier le VIH et d'autres infections.

BÉNÉFICIAIRES

Les 1 210 bénéficiaires directs sont des personnes qui vivent avec le VIH, les utilisateurs des cliniques étant principalement des travailleuses du sexe, transsexuels et homosexuels. Les bénéficiaires indirects sont les familles de ces patients, soit 5 324 personnes.