Agrégateur de contenus

Construction et équipement de l'unité de cathétérisme du centre hospitalier mère-enfant Le Luxembourg à Bamako, Mali

Le projet a pour objectif d'améliorer la gestion des maladies du cœur au Mali moyennant l'installation d'une unité de cathétérisme à l'hôpital.


CONTEXTE
Le Mali, territoire situé au milieu du Sahel, est le plus grand pays de la Communauté économique des États d'Afrique, avec une population de 17,6 millions d'habitants selon les données 2015 de la Banque mondiale. Les capacités de gestion de l'assistance médicale y sont insuffisantes sur plusieurs aspects. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le niveau et la qualité des soins de santé maliens sont inappropriés. En outre, le Mali enregistre l'un des taux de mortalité les plus élevés chez les moins de 5 ans, avec 115 décès pour 1.000 enfants. L'une des principales causes de mortalité sont les maladies du cœur, ces dernières représentant entre 15 et 20 % du taux. Une autre statistique alarmante du pays : 6 bébés sur 1.000 souffrent d'une maladie cardiaque grave à la naissance et doivent suivre un traitement spécifique.

Concernant la situation sociopolitique et sanitaire, les dispositifs techniques pour faire face à la demande de soins thérapeutiques sont pratiquement inexistants et la structure hospitalière est insuffisante. Par ailleurs, un manque de personnel de santé formé et capable de traiter les maladies cardiaques de manière indépendante est constaté.

PROJET
Le projet se fixe pour objectif d'équiper le centre hospitalier Le Luxembourg d'une unité de cathétérisme et de mettre en place un fonctionnement et une gestion efficaces des ressources des unités créées. Pour y parvenir, une première phase consistera à sélectionner les entreprises chargées de la construction de l'unité. Des formations visant à familiariser le personnel de santé à l'utilisation de l'équipement et du nouveau matériel seront également dispensées.

La seconde phase portera sur l'exécution de la maintenance, de la prévention et de la remise en état des équipements sanitaires, ainsi que sur le suivi et l'évaluation des activités du projet.

BÉNÉFICIAIRES 
Les bénéficiaires directs du projet sont les nouveau-nés et les adultes qui souffrent d'une pathologie cardiovasculaire et qui sont susceptibles d'être traités par cathétérisme. À l'heure actuelle, 2.000 enfants du centre hospitalier mère-enfant Le Luxembourg sont dans l'attente d'une évacuation sanitaire à l'étranger.

Les bénéficiaires indirects englobent quant à eux le personnel du centre hospitalier et les familles des patients traités.