Agrégateur de contenus

Renforcement du système sanitaire communautaire des populations rurales du district de Turpo- Andahuaylas - Apurímac – Pérou

Le projet Renforcement du système sanitaire communautaire des populations rurales du district de Turpo- Andahuaylas - Apurímac – Pérou, a pour objectif d'améliorer les conditions sanitaires, alimentaires et les habitudes de vie des communautés andines. On espère que des familles de 8 communautés concrètes améliorent leur santé, grâce à la formation de promoteurs de santé qui garantiront un système de prévention et d'éducation socio-sanitaire.


CONTEXTE
Bien que le Pérou présente un IDH global de 0,506, selon le rapport du PNUD 2012, Turpo présente un IDH de 0,216 (le Niger, dernier pays sur la liste de 2015 possède un indice global de 0,348), occupant la 1577ème place sur les 1834 districts du Pérou. 85% de la population se trouve en situation de pauvreté et 66% en situation de pauvreté extrême. Le niveau d'hygiène et de salubrité est extrêmement bas. On cuisine sur le sol avec du bois, sans aération ni éclairage. La famille dort habituellement avec ses animaux, utilisant le même espace comme cuisine, salle à manger ou chambre. 
 
Le district bénéficie de quatre établissements de santé, avec un service limité, manquant d'équipement, d'infrastructure, de personnel spécialisé ou d'ambulances.   
 
PROJET
Les activités planifiées sont divisées en trois blocs : 
 
- Campagnes sanitaires de santé intégrale, déparasitage, analyse de sang et remise de suppléments nutritionnels de façon gratuite dans les 8 communautés.
 
-Ateliers de formation pour la population sur le genre dans l'assistance sanitaire, la nutrition et les régimes alimentaires sains. Conférences sur le lavage des mains et le brossage approprié des dents aux enfants, professeurs et pères de famille.
 
- Formation de 10 promoteurs de santé pour détecter des maladies rapidement identifiables. 
 
Suite à ces activités, on espère améliorer la santé et les conditions alimentaires des familles de 8 communautés rurales du district de Turpo.
 
BÉNÉFICIAIRES
Les bénéficiaires sont 520 familles (2600 personnes) parlant quechua, de 8 communautés pauvres du district de Turpo situé entre 3350 et 4200 mètres d'altitude, se consacrant à l'agriculture et au pâturage des animaux domestiques.