Prévenir et traiter l'échinococcose kystique à Acopío et Pomacanchi, Pérou.

Prodein est une entité à but non lucratif qui met en place un projet de prévention et de traitement de l'échinococcose kystique humaine (EK) dans les communautés paysannes d'AcopÍo et Pomacanchi, dans la province d'Acomao, Cuzco. L'EK est une maladie parasitaire qui touche les êtres humains et d'autres mammifères tels que les moutons, les chiens, le rongeurs ou encore les chevaux.


CONTEXTE
Les rapports officiels du Ministère de la Santé dénombrent plus de 2 000 cas annuels de cette maladie au cours des dernières années, ce qui équivaut à 7 ou 8 cas sur 100 000 habitants.

Le diagnostic de l'EK se base sur les informations cliniques et épidémiologiques ainsi que sur les méthodes d'imagerie (échographies). L'échographie portable s'avère très utile pour établir le diagnostic de la maladie sur le terrain.

PROJET
Pour que le projet soit mené à bien, Prodein mettra en place des actions de prévention et de traitement de l'EK dans les zones d'intervention et réalisera les activités suivantes :
 
  • Collecte de statistiques
  • Campagne d'échographies gratuites
  • Diagnostic
  • Traitement
  • Suivi
  • Campagne de prévention et d'informations relatives au traitement dans les écoles et les centres médicaux d'Acopio et Pomacanchi.
 
Au cours de la première année, la phase de prévention et de traitement de la maladie sera instaurée. Au cours de la seconde phase, l'application de la laparoscopie ou de la thoracoscopie en vue d'une intervention chirurgicale pour un kyste hydatique sera mise en pratique. Ces actions ont pour objectif prévenir et fournir un traitement aux personnes atteintes d'échinococcose kystique, ainsi que de mener à bien des stratégies de formation continue du personnel médical et enseignant. En ce qui concerne la population étudiante (âges auxquels la maladie peut être contractée, en particulier via le contact avec les chiens), elle devra être dépistée à l'aide d'une échographie qui permettra d'écarter les cas non concernés, afin de contrôler la transmission de la maladie.

BÉNÉFICIAIRES
Le nombre de bénéficiaires directs est de 1 880 personnes, parmi lesquelles 940 sont des femmes et 940 sont des mineurs de moins de 15 ans. 7 850 personnes seront des bénéficiaires indirects, parmi lesquels se trouvent des proches des malades, du personnel sanitaire, du personnel enseignant et les populations d'Acopio et Pomacanchi.