Amélioration de la sécurité alimentaire de la ville de Kasando, République démocratique du Congo

La Fondation internationale de solidarité Compagnie de Marie (FISC), en collaboration avec l'organisme local Compagnie de Marie-Province d'Afrique centrale, cherche à améliorer la sécurité alimentaire du Centre de santé de Kasando, situé dans la ville de Kirumba, territoire de Lubero, dans la province du Nord-Kivu de la République démocratique du Congo.


CONTEXTE
La population habituelle desservie par le département de santé de Kasando est de 19 149 personnes, dont 10 407 enfants (54,35 %). 2 100 personnes déplacées viennent s'y ajouter, dont 523 enfants (25 %). Tous ces usagers représentent la population pouvant potentiellement être prise en charge dans le Centre de santé de Kasando.

La République démocratique du Congo a connu une guerre civile entre 1998 et 2002 sur fond d'affrontement ethnique. La lutte entre des groupes armés continue encore aujourd'hui. Cette situation entraîne le déplacement de populations, la famine, la malnutrition et des problèmes d'hygiène et de santé. Au Centre de santé Kasando, près du tiers des cas de maladie enregistrés est dû à la nutrition, à l'alimentation et/ou à l'hygiène alimentaire. 
 
PROJET
Les actions mises en œuvre pour atteindre les objectifs du projet s'articulent autour de la construction de cuisines et d'un bloc sanitaire annexe, ainsi qu'autour de l'aménagement de potagers de démonstration au sein du Centre de santé de Kasando. Des séances de formation du personnel médical en matière de nutrition et de santé seront également dispensées. Pour finir, des ateliers de travaux pratiques portant sur l'alimentation et la culture d'aliments seront également organisés dans les cuisines et les potagers de démonstration, le tout complété par des visites à domicile en vue d'encourager l'adoption d'habitudes saines de nutrition et d'hygiène dans la zone couverte par le Centre de santé de Kasando.

BÉNÉFICIAIRES 
Les bénéficiaires directs s'élève à  7.085 personnes entre le personnel de santé, les acteurs communautaires, les soigneurs, les infirmiers et la population prise en charge par le centre.

Les bénéficiaires  indirects  sont composés de 21.249 personnes résidant de manière permanente à Kasando et population déplacée de manière temporaire