Amélioration de l'accès à la santé sexuelle et reproductive des femmes, El Salvador

Le projet de l'Assemblée de coopération pour la paix (ACPP) a pour objectif d'améliorer les conditions d'accès à la santé sexuelle et reproductive globale, en adoptant une approche fondée sur les droits d'accès à la santé et sur le genre dans 10 communautés de la ville de Mejicanos située dans le département de San Salvador, à El Salvador.


CONTEXTE
El Salvador enregistre environ 9 000 cas de cancer par an, avec une incidence, une prévalence et un taux de mortalité plus élevés chez les femmes. Les cancers les plus prévalents parmi les habitantes sont ceux du col de l'utérus (24,8 %), ceux du sein (23,7 %) et ceux de la matrice (16,3 %).

Le ministère de la Santé d'El Salvador (MINSAL) met actuellement en œuvre des programmes pour enrayer aussi bien le cancer du col de l'utérus/matrice que le cancer du sein, mais ces derniers s'avèrent insuffisants puisqu'aucune campagne de dépistage cytologique et mammographique n'est encouragée. Selon les données des interventions précédemment réalisées, 85 % des femmes examinées se sont vu diagnostiquer un type de problème, celui-ci s'avérant être un cancer dans 4 % des cas.

PROJET
Dans l'objectif de contribuer à l'amélioration de l'accès aux services élémentaires de santé sexuelle et reproductive sous une approche globale, les actions du projet passent par le développement de cinq processus de formation dans la ville de Mejicanos, par la réalisation de 600 cytologies et 350 mammographies à des femmes provenant des communautés bénéficiaires, par l'exécution d'examens complémentaires et la prescription de traitements adaptés, et par la réalisation d'exercices de contrôle de la qualité de prise en charge des patients, entre autres.

Le projet cherche également à coopérer à l'articulation et à l'incidence communautaire sur les droits de l'homme à la santé auprès de 8 897 femmes et jeunes adolescentes issues de 10 communautés de la ville de Mejicanos. Pour y parvenir, 30 chefs de file communautaires vont être formées et coordonnées comme un réseau de promotrices de santé. Leur principal objectif consistera à faire prendre conscience de l'importance de la santé sexuelle et reproductive auprès des femmes et des adolescentes de leur communauté respective.

BÉNÉFICIAIRES
Le nombre de bénéficiaires directs s'élève à 770 personnes, dont 570 femmes, qui habitent la ville de Mejicanos et répondent à un profil socio-économique faible ou très faible, dépourvues de ressources et présentant dans la plupart des cas un faible niveau d'éducation. Toutes ces personnes bénéficieront des tests de dépistage réalisés et, lorsque jugés nécessaires, des traitements complémentaires exigés.

Les bénéficiaires indirects sont au nombre de 16 724, dont 8 897 femmes issues des 10 communautés dans lesquelles le projet sera mis en œuvre. Ces dernières pourront en effet tirer profit des actions de sensibilisation sur l'importance de la santé sexuelle et reproductive menées par les promotrices de santé communautaires.