Agrégateur de contenus

Amélioration de l'accès à l'eau, des services d'assainissement et des pratiques pour une nutrition maternelle et infantile de meilleure qualité chez les familles travaillant dans les plantations de thé, Sri Lanka

Le projet de l'organisation non gouvernementale internationale Save the Children a pour objectif d'améliorer les conditions de vie et l'état de santé des mères et des enfants de moins de 5 ans travaillant dans les plantations de thé du district de Ratnapura.


CONTEXTE
Le Sri Lanka fait état de 20,48 millions d'habitants, dont le tiers est composé de femmes et d'enfants. Parmi l'ensemble de la population totale, 1,5 millions de personnes vivent dans les plantations de thé. Le Sri Lanka occupe le 73e rang du classement de l'indice de développement humain (2016). Bien qu'une amélioration ait été constatée dans ce domaine, les systèmes d'éducation, de santé et de protection des enfants doivent encore relever les défis caractéristiques d'un pays à faible revenu. Concernant la santé, les indicateurs de nutrition, et tout particulièrement celui des femmes et des enfants vivant dans les plantations de thé, sont préoccupants.

PROJET
Le projet cherche à améliorer l'accès à l'eau et les services d'assainissement, mais aussi les pratiques pour une nutrition maternelle et infantile de meilleure qualité chez les familles travaillant dans les plantations de thé. Pour y parvenir, plusieurs axes sont définis:

  1. Amélioration des installations d'eau et d'assainissement, comprenant l'installation et la réparation de latrines et d'équipements d'approvisionnement en eau pour réduire les cas d'anémie. L'application de la politique de protection de l'enfance de Save the Children sera garantie et ces installations seront adaptées aux besoins des enfants. Les bénéficiaires participeront aux travaux d'excavation et au transport du matériel.
  2. Amélioration de la qualité des installations sanitaires pour garantir la dispense de traitements efficaces aux femmes et aux enfants.
  3. Réalisation de campagnes de sensibilisation communautaires sur l'importance de la nutrition, de manière à renforcer les connaissances des mères sur les pratiques d'amélioration de l'alimentation des enfants.


BÉNÉFICIAIRES
Les bénéficiaires sont composés de 65 familles tamoules (273 personnes en partant du principe que la taille moyenne d'une cellule familiale est de 4,2 membres) vulnérables vivant dans les plantations de thé et provenant de l'Inde coloniale britannique. À l'issue du projet, les foyers bénéficiaires disposeront d'une latrine familiale.