Cochabamba (Bolivia)

Le GLI-Cochabamba, lancé en 2015, est l'un des plus récents projets de la Fondation Probitas, que appartient a l'Initiative de laboratoire mondial, qui vise à améliorer les besoins du département de Cochabamba, en Bolivie. La fondation travaille en collaboration avec la fondation bolivienne CEADES et ISGlobal de Barcelone (Global Health Institute) afin de lutter contre la maladie de Chagas, qui touche une grande partie de la population, ainsi que d'autres maladies qui sévissent dans la région.


La Fondation Probitas, en collaboration avec des partenaires, a mis au point un projet soutenu par le ministère de la Santé de la Bolivie, qui visent à renforcer le travail avec les communautés pour décentraliser l'accès à la santé et augmenter la freqüentation sur les centres ruraux. Actuellement, le projet est dans sa deuxième phase avec l'amélioration des infrastructures dans les laboratoires et la fourniture de l'équipement nécessaire pour le correct diagnostic de laboratoire.


La Bolivie a une population de 10.600.000 habitants, une espérance de vie de 68 ans, un taux de mortalité de 7,52% et un revenu par habitant de 2.368 €. Reste l'un des pays avec sociale, situé sur la 119e de 188 pays participants dans le classement du développement humain (RDH), qui prévoit le développement économique d'un pays, les analyses de la santé, l'éducation et revenu.
 

La principale menace qui pèse sur la population bolivienne en matière de santé est la maladie de Chagas, une maladie parasitaire d'une grande importance en Amérique latine, la morbidité et la mortalité (50.000 décès par an) et de son impact économique.
 

La Fondation Probitas collabore avec le ISGlobal (Institute for Global Health) et CEADES («Collectif des Etudes Appliquées et Développement social Juan XXIII") de contrepartie locale du projet, qui a travaillé pendant des années pour freiner la propagation de la maladie de Chagas à Cochabamba. Aussi rejoindre ce projet les maires des quatre municipalités où il s'agira.
 

Phases du Projet

Au cours de la première phase du projet en Juillet 2015, il a été procédé à une évaluation de la situation globale de la communauté et les besoins en matière de santé « needs assessment », concluant que les étapes suivantes sont nécessaires:

  • Réhabilitation des laboratoires du 3 centres de santé dans la région de Cochabamba (réseau Punata) afin d'améliorer le flux des patients et des échantillons
  • Fourniture d'équipement de laboratoire pour augmenter la capacité et le nombre de patients vus.
  • Le renforcement des capacités et de la formation du personnel de laboratoire local dans de nouvelles techniques et de gestion
  • Renforcer le diagnostic de la maladie de Chagas et d'autres maladies dans la région.
  • Promotion du travail avec la communauté pour décentraliser les soins de santé de l'hôpital de référence (Punata) en augmentant l'assistance d'autres patients dans les centres de santé ruraux.

Nous sommes actuellement dans la deuxième phase du projet, la préparation des améliorations de l'infrastructure et l'achat de l'équipement nécessaire pour effectuer un correct diagnostic dans les laboratoires.