Mettre fin à l'épidémie du SIDA

La Fundación Recover développe un projet à Obout, au Cameroun, qui a pour objectif créer une Unité de Prise en Charge (UPEC) pour le traitement et le suivi régulier des patients atteints du VIH / SIDA et de maladies opportunistes dans le Centre Médical (CM) de la région. L'initiative a pour but de remplir l'objectif 3.3 des Objectifs de Développement Durable : mettre fin, entre autres, aux épidémies du SIDA.


CONTEXTE
Le Cameroun compte 23 millions d'habitants, et 6 000 personnes vivent dans la région d'Obout, avec une espérance de vie estimée à 54 ans. La Banque Mondiale affirme que la prévalence du virus au Cameroun, parmi les personnes adultes, a été multipliée par deux entre 1990 et 2015, presque 5 % d'entre eux sont atteints du VIH et seulement 37 % ont accès à un traitement antirétroviral. Par ailleurs, on estime que 4 000 enfants sont infectés par la transmission verticale de la mère à l'enfant. Les principales raisons pour lesquelles une personne atteinte du VIH meurt du SIDA au Cameroun sont le manque de connaissances sur le virus, sur sa transmission et sur la façon dont le traiter.

PROJET
Le projet aspire à réaménager une salle et à se procurer du matériel, tout en formant 6 professionnels du Centre Médical à la gestion et au traitement des patients.

D'autre part, un plan d'accompagnement et de réinsertion sociale sera mis en place pour les personnes atteintes du VIH / SIDA qui ont recours à cette unité, et 4 campagnes de sensibilisation et de dépistage gratuit du VIH / SIDA seront menées.

Qui plus est, à des fins d'information et de prise de conscience sur le VIH / SIDA, des supports de sensibilisation seront diffusés et des messages seront transmis à la radio, à Obout mais aussi dans les communautés voisines.

Au moins 180 personnes atteintes du VIH / SIDA peuvent suivre le traitement dans le Centre Médical d'Obout et constater la façon dont leur qualité de vie s'est améliorée à la fin du traitement.

L'UPEC sera équipée en conséquence et sera composée de personnel formé pour fournir un suivi adapté aux patients atteints du VIH / SIDA.

À la fin du projet, le Centre Médical d'Obout recevra officiellement la reconnaissance de l'UPEC par le Ministère de la Santé camerounais, et au moins 6 000 habitants d'Obout et des villages voisins auront été sensibilisés et informés sur le VIH / SIDA.

BÉNÉFICIAIRES
Les bénéficiaires directs du projet sont 153 personnes porteuses du VIH, qui suivaient en 2017 le traitement dans le CM d'Obout, ainsi que leurs familles et les personnes nouvellement infectées, qui pourront être dépistées et traitées, estimées au moins au nombre de 30 personnes par an.

Parmi les bénéficiaires indirects figurent 500 personnes séropositives provenant de centres de santé des alentours ne disposant pas d'UPEC, ainsi que leurs familles. Les 600 personnes qui seront dépistées gratuitement au cours des 4 campagnes en feront également partie.

Le projet espère sensibiliser au moins 6 000 personnes d'Obout et des communautés voisines.