Agrégateur de contenus

Autonomie énergétique à l'Hôpital de Mabesseneh (Sierra Léone) et accès à internet dans le cadre de la formation à distance

Un système de micro-réseaux hybrides capables de produire 2.692 kWh par mois permet à l'hôpital de Mabesseneh (Sierra Léone) de fonctionner avec les blocs opératoires, les salles d'accouchement, et la salle de soins intensifs ouvertes 24h sur 24h. Par ailleurs, 298 étudiants de l'école d'infirmerie ont pu se connecter à internet pour améliorer leur formation et recevoir certains modules du personnel de l'école de l'Hôpital Saint Jean de Dieu à Barcelone. Depuis 2010 la Fondation Probitas appuie la réparation de ce centre hospitalier de référence qui avait souffert du démantèlement durant la guerre civile, et qui reçoit aujourd'hui à nouveau des milliers de personnes disposant de peu de ressources dans l'un des pays les plus pauvres du monde.


Bien que 11 ans se soient écoulés depuis la signature des accords de paix entre les rebelles dirigés par Charles Tayor aujourd'hui poursuivi la par justice et les forces progouvernementales, le pays, la Sierra Leone continue de souffrir de la destruction des infrastructures et des institutions du pays (OCDE). L'affrontement fratricide (1991-2001) ha causé de profondes séquelles chez une population déjà vulnérable. 70.000 personnes ont trouvé la mort, et la moitié de la population s'est retrouvée déplacée dans des errements difficiles de gérer. Cependant, les structures locales de développement prennent peu à peu la relève des organisations internationales.

Construit en 1967 et géré par une mission locale, Mabesseney remplit les fonctions d'un hôpital public de référence couvrant les 120.000 habitants qui arrivent des zones les plus reculées du pays dans des conditions très précaires. Durant la guerre l'Hôpital a été réquisitionné d'abord par les rebelles, puis par les forces gouvernementales avant d'être récupérés par les soldats pakistanais de l'ONU et hospitaliser 5.363 patients et en recevoir 29.439 en 2010.

La gestion de l'hôpital est totalement locale. Les 134 personnes (parmi elles 6 médecins) qui y travaillent bénéficient de l'appui en ressources humaines et logistique de l'Hôpital Saint Jean de Dieu, centre public catalan qui a signé un jumelage avec l'Hôpital sierra léonais en 2005.

C'est dans ce contexte et au travers de l'Ordre Hospitalier de Saint Jean de Dieux que la Fondation Probitas a financé l'installation d'un système d'énergie photovoltaïque qui fournit 15,5 heures d'électricité par jour. Ce projet est d'autant plus nécessaire que les services de maternité ou les blocs opératoires dépendaient des horaires de fonctionnement des générateurs : 12 heures. C'est pourquoi de nombreuses urgences médicales ne pouvaient être prises en charge dans de bonnes conditions.

L'infrastructure fonctionne grâce à des batteries rechargeables qui permettent un fonctionnement du complexe hospitalier, même en l'absence de soleil durant 3 jours. Celle-ci a également permis une économie en ramenant la facture de gasoil à 1000 euros par mois, et de rendre le complexe autonome sans émettre de gaz à effets de serre.

La formation du personnel constitue l'un des autres objectifs du projet et c'est pourquoi la Fondation Probitas a également financé en 2011 l'installation du réseau internet et la connexion afin que les 298 étudiants répartis dans les différents niveaux aient accès à l'information didactique, établissent des contacts et échangent des connaissances avec les professeurs et les élèves de l'école d'infirmerie de Saint Jean de Dieu. C'est une manière de compenser le manque de matériel éducatif et le professorat.

En 2010 la Fondation a également rendu possible l'achat de 6.500 sutures, qui couvraient les besoins pour toute l'année ; l'achat d'un photomètre pour la réalisation de la biochimie simple permettant une meilleure qualité de diagnostic, traitement et suivi de certaines pathologies; l'amélioration du système d'eau et de distribution dans les différents zones de l'hôpital, comme le secteur de la pédiatrie, les salles d'hospitalisation et les consultations externes.